Deux orientations de recherche : les axes IPE & DIA

Chaque membre du CREAD s'intègre, à l'occasion du séminaire de rentrée, dans l'un des deux axes du laboratoire en fonction de sa problématique de recherche.

  • Axe IPE, Institutions et Pratiques d’Éducation

Responsables : Agnès Grimault-Leprince (ESPE-UBO) & Monique Loquet (Rennes 2)

L’axe IPE vise à analyser les pratiques d’éducation et de formation, en prenant en compte les contextes institutionnels et sociaux. Il s’organise en deux dominantes :

  • Pratiques de savoir, genèse et diffusion. Cette dominante se centre sur le développement d’une Théorie de l’Action Conjointe en Didactique.
  • Politiques, contextes, acteurs. Cette dominante s’attache à expliciter l’expérience des acteurs et les logiques d’action, ainsi que les processus d’inclusion ou de ségrégation scolaires.

  • Axe DIA, Dispositifs Instruments et Activité

Responsables : Barbara Fontar (Rennes 2) et Caroline Poisard (ESPE- UBO)

L’axe DIA intègre une double problématique : 

  • l’une est centrée sur les relations réciproques entre techniques et activité dans les environnements éducatifs et de formation ;
  • l’autre s’intéresse au rôle des artefacts techniques et aux usages des TIC et des dispositifs sociotechniques dans leur contexte.

Cet axe fédère des chercheurs travaillant sur des questions d’éducation et de formation à travers différentes thématiques (professionnalisation, empowerment, usages des TIC, éducation aux médias, enseignement et appretissange des disciplines, formation d’adultes, etc.) et s’intéressant plus particulièrement, mais de manière non exclusive, à la place, au rôle et aux usages des dispositifs sociotechniques et aux instruments (artefacts, outils techniques, ressources, etc.) dans ces processus.